Étiquette : Les Mots Arc-en-Ciel

Le petit mot de Serge – 6déc08

Merci au GAS de SCHAERBEEK pour leur prise de position collective, leur engagement et leur soutien suite à leur réunion du 22 novembre.

Il ne faut pas prendre nos derniers courriers pour des lettres d’invectives.

On en a parfois simplement marre du comportement et des remarques de certaines personnes… Hélas, c’est tous les groupes qui en subissent les conséquences alors que beaucoup d’entre vous ne sont pas concernés. Nous pourrons en parler à la réunion prévue prochainement. Il ne faut pas que les mots deviennent des maux !

Il est vrai que nous sommes strictes avec nous-mêmes et c’est parfois décevant de voir que d’autres producteurs qui choisissent un système de paniers de légumes de revente (plus de légumes achetés que de produits !) ou alors qui sont produits en bio sur de grandes surfaces mécanisées (voir Article du SOIR des 29 et 30 novembre 2008) ont finalement la vie « plus facile »…

Mais nous ne regrettons absolument pas nos choix et nos convictions.
Et c’est avec votre collaboration que nous pourrons continuer. ENSEMBLE

Concernant l’article de journal cité plus haut, il faudrait réagir en écrivant au journaliste (c’est ce que je vais faire), notamment, pour lui signaler qu’une exploitation de 20 hectares en maraîchage n’est pas (comme il l’écrit) une petite exploitation. En maraîchage, c’est une grosse exploitation !

Et la sur-consommation d’énergie fossile pour gérer une ferme mécanisée, pourquoi ne pas en parler? Et le nombre de travailleurs, de combien est-il du fait de cette importante mécanisation? Il faudrait faire un bilan énergétique pour pouvoir vraiment qualifier une ferme !

Chez nous, pour presque 2 hectares de maraîchage, nous sommes 3 plein-temps (répartis entre 4 personnes). Pour 20 hectares, cela ferait 30 emplois ! C’est cela créer un véritable tissu social !

Alors à quand la transparence des conditions sociales, économiques et écologiques dans les fermes ? Pour le bien de tous : des paysans et des consommateurs.

On verrait enfin plus clair sur l’aberration de l’agriculture (même bio)
le non-sens des subsides, le gaspillage d’énergie et les conditions de travail …

Serge

N’ayant aucune nouvelle du GAS d’IXELLES depuis la dernière livraison et n’ayant pas encore reçu les paiments de 2 PERSONNES depuis OCTOBRE, nous avons décidé TOUS ENSEMBLE que le GAS d’IXELLES AU COMPLET NE SERA PAS LIVRE LE 20 DECEMBRE. Nous avons rempli notre contrat, ces personnes ne le remplissent pas. Comme il n’y a pas moyen d’avoir quelqu’un au bout du fil et que vous êtes un GA SOLIDAIRE, et bien, nous serons bien obligés de prendre l’argent de ceux qui ont payé pour combler le trou depuis octobre. Nous trouvons cette situation vraiment déplorable mais cela fait la 5ème fois que je demande que l’on m’éclaire sur la situation d’Ixelles et je n’ai jamais eu de réponse!

Nous espérons de tout coeur, que dans les 10 jours à venir, la situation sera ENFIN éclaircie et que nous pourrons vous livrer le 20 décembre !

François-Xavier, Serge et Marcelle

Tagged with: ,

Message de Serge aux Gassoux – 22 nov 2008

* Veut-on vraiment sortir du gabarit dans lequel les consommateurs se trouvent d’un côté et les producteurs de l’autre?

* Qui prend les risques de la production : le producteur tout seul ou le producteur avec les consomm’acteurs ?

* Le Groupement d’Achat Solidaire (GAS), comme son nom l’indique, ne doit-il pas aller plus loin que le Groupement d’Achat Commun (GAC) (dans lequel il y a seulement un achat groupé en commun pour avoir un prix intéressant par rapport à la quantité fournie) ?

* GASAP : Groupement d’Achat Solidaire à l’Agriculture Paysanne. Comment faire pour soutenir réellement une agriculture paysanne? Au-delà de l’achat … la participation financière dans une coopérative (par exemple).

* Est-ce normal de devoir travailler 2600 heures par an (soit plus de 50 heures par semaine) pour gagner un revenu suffisant … qui nous convient mais est inférieur à tous les barèmes ? Où est la justice ?

* Le vrai prix de la dignité ne serait-il pas d’octroyer au producteur un pourcentage par rapport aux salaires des consomm’acteurs, créant ainsi une solidarité entre tous les revenus, faibles à élevés? Ce qui invite chacun(e) à montrer sa fiche de paie. Notre comptabilité est ouverte à toutes et à tous. Et vous ?

Une réunion est prévue à Bruxelles. Nous pourrons ainsi en débattre. Etes-vous prêt(e)s à aller plus loin ? Malgré nos coups de gueule réciproques? De notre côté, nous sommes déjà fiers de votre implication. Ce n’est pas évident pour tout le monde, sans doute, mais avec persévérance, on peut y arriver !

Nos coups de gueule sont autant de cris du coeur destinés à combler le fossé existant entre l’homme moderne « déraciné » (dans tous les sens du terme) et son milieu naturel.

Retrouver ensemble le bon sens et la liberté . Voilà le message principal de notre message précédent.

Graziella est déjà passée (et passe encore) avec son micro ouvert auprès des GAS pour écouter vos avis, vos implications… Nous pourrons ainsi peut-être mieux vous entendre. Et si le coeur vous en dit, venez passer une journée à la ferme Arc-en-Ciel. Il y a toujours quelque chose à faire, pour se rencontrer et découvrir ensemble nos réalités de ville et de campagne !

Serge et Rudolf

Tagged with: ,

Coup de Gueule de Marcelle …

Vous recevez souvent des petits mots « doux » de Serge.

Aujourd’hui, c’est moi, Marcelle, qui ai envie de vous faire part de quelques réflexions !

Le panier que vous recevez n’est pas seulement destiné à vous apporter de la nourriture, il est également destiné à vous rendre de nouveau « normal ». Oui, je n’ai pas peur d’écrire le mot « normal ». parce que vous êtes malheureusement devenus, de par votre mode de vie citadin, des « anormaux » !

Heureusement, nous avons déjà réussi à « transformer » bon nombre d’entre vous !!!

Ce n’est, en effet, PAS NORMAL, de penser que:

* des carottes qui sont récoltées dans un jardin (qui plus est, trempé de pluie) ne sont pas entourées d’un peu de terre!

Ne savez-vous pas que des carottes lavées se conservent moins bien ? Nos carottes ne sont pas « propres » mais ont du goût ! C’est l’essentiel !!

* les haricots d’un bocal qui s’est fendu pendent le transport ne sont plus mangeables !

*des pommes qui ont quelques taches ne sont pas bonnes. Voulez-vous des pommes saines ou des pommes pulvérisées jusqu’à 25 fois? C’est vrai que vous avez eu des pommes tombées, donc qui ont eu un coup, mais est-ce dramatique de prendre un couteau et de couper les pommes en quatre? C’est ce que je fais chaque jour au goûter pour mes 4 petits-enfants. Je coupe et je coupe et les morceaux sont vite engloutis !

* un chou pointu ou un chou rond reste un chou blanc et on peut l’utiliser de la même façon !

Voilà, mon petit « coup de gueule » est passé, je laisse la parole à Serge…

*Marcelle*

Et moi d’ajouter …

Qu’est-ce qui est le plus dur?

Sur des milliers de graines semées et de plantes repiquées, ne récolter que moins de la moitié… à cause du trop ou du pas assez d’eau ou de soleil, ou encore les limaces !

Sur une bonne récolte de fruits ou de légumes, perdre encore une grande quantité parce qu’ils pourrissent…

Un plastique d’une grande serre se déchirer par grand vent, parfois même l’armature métallique pliée ou cassée !

La moindre panne de camionnette qui représente vite 200 heures de notre travail (6,- Euros/h.) pour payer la facture !

Il y aurait encore beaucoup d’exemples…

Ou alors entendre les mêmes tristes remarques qui reviennent toujours de la part des consommateurs insatisfaits (c’est leur droit, bien sûr) mais qui sont tel1ement loin de la réalité de la vie que nous essayons pourtant d’expliquer (par écrit, sur le site, le calendrier, lors de réunions … ).

Heureusement, il y a les convaincus qui nous comprennent, pour beaucoup, depuis… belle lurette et qui sont venus, au moins une fois, travailler avec nous pour mieux se rendre compte…

Il est peut-être là, le secret… Au-delà des mots écrits ou parlés, avec les mains dans la Terre.

Cela nous redonne courage.

*Serge*



Si j’étais paysan, tu serais paysâme

Il te va bien ce mot, il m’envahit

Un pays sans paysan n’est pas un pays

Je ne serais pas sans ma paysâme.

Extrait de « Paysâme » Claude Nougaro

Tagged with: ,

Message de Serge aux Gassoux – Mauvaise Nouvelle …

On avançait vraiment bien le travail à trois (François-Xavier, Sébastian et moi) dans les jardins avec toutes les petites choses qui tournent autour et que seul, on arrive difficilement (ou pas) à faire à la belle saison…

Malheureusement, Sebastian nous quitte après quelques mois seulement !
Il a dû, en effet, choisir entre son travail et sa famille. Pourtant, sa présence chez nous est de loin à plein temps, chose que nous avons acceptée dès le début puisque le logement n’était pas encore organisé. La période hivernale, dans laquelle nous allons entrer, allait permettre d’arranger le problème. Nous ne comprenons dès lors pas leur choix !

A moins de trouver un remplaçant, cela va modifier le cours,des livraisons à partir d’avril 2009. Nous devrons reprendre la cadence des 15 jours au lieu de chaque semaine puisqu’il ne sera pas possible de renouveler les contrats de tous les GAS, au nombre de 6 depuis le printemps 08. La production des légumes et la livraison des 3 nouveaux GAS (Linkebeek, Woluwé et Boitsfort) avaient pu se faire grâce à l’arrivée d’un maraîcher supplémentaire.

Nous ne voulons pas agrandir le projet avec une surmécanisation mais bien élargir le système en collaborant avec des collègues motivés! Nous ne serons à nouveau que deux maraîchers (François-Xavier et moi) dès janvier, ne pouvant produire et livrer que 3 GAS ainsi que les paniers cartons (à partir d’avril 09). C’est avec beaucoup de peine au coeur que je dois vous annoncer cela. La bonne humeur et la sensibilité à la terre de Sébastian me manqueront !

L’homme moderne, dans nos sociétés devenues parfois trop confortables, est-il encore capable de tenir un cap qu’il s’est fixé? L’homme transgénique est en bonne voie … Il se laisse déjà assister, manipuler …

Nous proposons donc aux GAS de réfléchir. Peut-être avez-vous des solutions ou des idées… Ce serait tellement dommage de reculer. Il nous semble que les anciens GAS ont une certaine priorité mais est-ce vraiment juste ? Il y a peut-être des GAS plus motivés ou plus satisfaits que d’autres… On pourrait choisir aussi les GAS les plus engagés (régularité des paiements, dépôt bien organisé… ).

A vous, à nous, de voir. Jusqu’à la fin des contrats, soit mars 09, nous voulons nous investir pour respecter l’engagement jusqu’au bout, malgré le départ de Sébastian avant terme. Et qui sait, d’ici là, peut-être quelqu’un se présentera.

A nous aussi de poser des conditions plus strictes. Pourquoi faudrait-il toujours que les risques et le surplus de travail soient pour nous? Si un(e) futur(e) maraîcher(e) est vraiment intéressé(e), il/elle pourra faire partie de la coopérative (que nous mettons sur pied) en partageant les avantages comme les inconvénients avec une part en argent comme garantie participative, part récupérable ou non en cas de départ (à examiner) et suivant des modalités précises.

A bon(ne) entendeur(euse ?) …

Serge.

Serge est prêt à venir vous « éclairer » si vous désirez une petite réunion après une livraison « cartons », soit le 15 ou 29 novembre ou 13 décembre.

Tagged with: ,

Mise Au Point – Message de Serge aux Gassoux

Apparemment, certaines personnes se demandent encore s’il n’y a pas moins de légumes dans les paniers par rapport à l’année dernière !

Voici les comparaisons entre 2007 et 2008 pour septembre.

…………………………………………… 01/09/07 ……………… 22/08/08

poids…………………………………………6,9 kg………………………6,5 kg

pièces…………………………………………..7……………………………..8

bottes…………………………………………..4…………………………….10

légumes et condiments…………………….11……………………………14…….

prix moyen (par lég. et cond)……..3,68 Euros……………….2,89 Euros….

…………………………………………… 15/08/07 ……………… 13/09/08

poids………………………………………..6,6 kg……………………….11 kg

pièces…………………………………………12……………………………..8

bottes………………………………………….1……………………………..10

légumes et condiments……………………12…………………………….16……

prix moyen (par lég. et cond)………3,38 Euros………………..2,5 Euros….

……………………………………………. 29/09/07 …………….. 27/09/08

poids………………………………………..8,6 kg………………………..7 kg

pièces………………………………………….4………………………………4

bottes………………………………………….8…………………………….15

légumes et condiments……………………14……………………………15……

prix moyen (par lég. et cond)………2,89 Euros………………..2,7 Euros….

nombre de légumes et condiments en augmentation

prix moyen par légume et condiment en diminution

Le nombre des légumes et des condiments est donc à la hausse et le prix par légumes et condiments à la baisse !
Et pourtant, tout augmente : les semences, le mazout et les réparations pour la camionnette … sauf notre panier !!!

Nous aimerions d’ailleurs récupérer plus de bocaux de légumes stérilisés. Chaque année, nous devons en racheter (et ils sont de plus en plus chers évidemment !) puisque nous ne récupérons qu’une trop petite quantité ! Si les frais augmentent toujours, nos revenus vont diminuer et il faudra augmenter le prix du panier. Nous proposons une caution à déterminer (à gérer par les GAS) parce que c’est vraiment trop de gaspillage, écologiquement et économiquement. Qu’en pensez-vous ?

On peut se poser la question d’ailleurs : environ 6,- Euros/heure en 2007. Même si cela nous convient et qu’on ne veut pas plus pour ne pas payer de taxes qui sont, en général, trop ‘mal utilisées par l’Etat, est-ce vraiment digne ?

Les paysans sont toujours des esclaves.

Que gagne un avocat, un architecte, un menuisier, un mécanicien ?
C’est juste une question de justice, pas de jalousie. D’ailleurs, qui est vraiment le plus ,heureux ? Ce n’est pas une question de gagner beaucoup d’argent, mais ce système est anormal et injuste !

Alors, en moyenne, les prix des paniers de septembre ont diminué en 2008 par rapport à 2007, puisqu’on arrive à 2,69 Euros par légume ou condiment en 2008 contre 3,32 Euros par légume ou condiment en 2007. C’est une moyenne, bien sûr, et il ne faut pas voir ce prix pour une botte de persil, par exemple. Il y a des légumes plus gros aussi (pommes, choux, potirons… ).

Et puis, dans le prix, il y a le transport aussi qui est inclus. Dès lors, nous pouvons dire que nous proposons un panier très diversifié et pas si cher par rapport à la qualité, avec une majorité de légumes cultivés à la ferme, ce qui n’est pas le cas de tous les paniers en Wallonie… !

C’est vraiment ça, notre panier dignité, pour celles et ceux qui n’auraient pas encore tout à fait compris… Bien sûr, il n’y a pas de tomates cette année (pas assez de soleil), mais par contre, il y a des pommes et des poires.
Quant aux choux, certains trouvent qu’il y en a toujours trop. 2 kg par grand panier de 4 personnes, est-ce vraiment trop pour 15 jours ? N’oubliez pas : le chou, c’est bon pour tout ! C’est très bon pour la santé et il faut en manger ! Et les condiments, certains ne savent quoi en faire. Il faut tout simplement les utiliser dans tout : les sauces, les vinaigrettes, les fromages frais, les plats mijotés, les pommes de terre, les tourtes … etc). C’est la richesse de notre panier. C’est vraiment délicieux et bon pour la santé ! Si vous avez vraiment trop, vous pouvez aussi les sécher et les utiliser en hiver.

Les personnes en manque de recettes (c’est vrai, nous en mettons moins qu’avant) peuvent chercher facilement grâce à tous les moyens mis à leur disposition actuellement. Internet, bien sûr, puisque tout le monde l’utilise, mais pas toujours à bon escient ! Les livres aussi et l’échange d’informations entre vous (les habitués pouvant expliquer aux nouveaux). Bref, recréer des liens ! Le mieux serait encore de s’inviter à manger et de cuisiner ensemble. Pour mieux se libérer de la Toile … (voir l’intéressant article ci-joint).

Le panier dans son état actuel est le résultat de presque 20 ans de notre expérience en agriculture naturelle et, bien sûr, surtout du bon vouloir de dame nature. Plus de quantité et moins de diversité (comme certains le souhaitent) cela signifie qu’il faudrait modifier les méthodes et augmenter les surfaces.

Est-ce possible sans faire des monocultures et sans mécanisation ? Ou alors il faudrait plus de maraîchers, donc des personnes qui veulent travailler ! Et apparemment, c’est difficile à trouver !!

Il est évident qu’en divisant un grand panier de 4 personnes en 2 ou en 4, il ne reste pas grand chose. Il faudrait que chacun(e) évalue les quantités de légumes souhaitées (par légume) pour se rendre compte qu’un panier de 4 personnes est certainement plus adapté à une alimentation normale pendant 15 jours.

Nous avons toujours été surpris que de si petites quantités vous soient suffisantes !!!

Dernière minute …

Rudolf à la comptabilité nous signale que notre revenu va certainement diminuer puisqu’en 2008 les coûts d’achats de légumes (à la période difficile : fin de l’hiver et printemps) ont augmenté par rapport à 2007 alors qu’il n’y a pas eu beaucoup plus d’achats (ou moins de production). Cela signifie que les légumes bio achetés sont nettement plus chers. Tout augmente, sauf je le rappelle, notre panier ! Et cela pose évidemment problème puisque nos bas revenus vont encore diminuer !

Heureusement, nos convictions restent bel et bien en avant ! Même si le moral n’est pas toujours au beau fixe ! Autre triste nouvelle annoncée au printemps déjà par François-Xavier : son désir de nous quitter aussi pour réaliser un autre projet… peut-être en septembre 09. Seul, je n’arriverai pas à continuer ! Il va falloir être inventif pour maintenir l’arc-en-ciel en couleurs !

Serge.

Tagged with: ,